Souvent quand je suis nostalgique de ma vie en Guyane, il me vient des envies de nourriture. Bizarrement ce qui me tente le plus ce ne sont pas des plats créoles, mais plutot ceux que nous ont rapporté les immigrés du Surinam et du Guyana. Je me damnerai pour un Bami-avec-ses-rondelles-de-concombres-sucrées ou un Roti (merci de rouler le R).

Ces plats sont originaires d'Asie (Inde, Thaïlande, Java, ...). Du fait des différents brassages ethniques du à la colonisation sur le plateau des Guyanes, ont les retrouve là bas, un peu modifiés de la recette originale.

Lundi j'ai trouvé dans mon hyper, les sachets de poudre pour le colombo antillais. C'était donc parti pour faire un roti (dont le R roule toujours). J'ai pensé à prendre des photos donc je peux partager la recette.

 

Pour environ 4 personnes :

  • 4 cuisses de poulet
  • 2 blancs de poulet
  • 2 citrons verts
  • 1/2 sachet de poudre à colombo (épicerie asiatique ou rayon monde chez Auchan)
  • POUDRE A COLOMBO
  • 4 grosses pomme-de-terre (ou l'équivalent en plus petit)
  • 1 bol d'haricot vert (l'idéal étant l'haricot kilomètre qu'on trouve dans les épiceries asiatique)
  • sel/poivre/ail/oignon/herbes

 

1. Mettre le poulet dans un saladier. Verser le jus des citrons, la moitié du sachet de poudre à colombo, et sel/poivre/ail/oignon/herbes à votre convenance. Ajouter au moins un demi litre d'eau pour que le poulet trempe bien dans la marinade. Réserver au frigo toute une nuit afin que la viande soit bien marinée.

MARINADE

2. Dans faitout, avec un petit peu d'huile, saisir à feu vif le poulet (réserver la marinade) pendant 3/4 minutes tout en remuant. Puis baisser le feu et faire dorer pendant 5 à 10 minute. Bien remuer pour que le poulet ne brûle pas.

poulet doré

3. Ajouter les pommes de terre coupées en gros morceau ainsi que l'oignon tranché. Les faire revenir un peu tout en remuant, puis ajouter la marinade.

poulet, pdt, oignon

4. Recouvrir et laisser à feu moyen pendant une demi-heure encore.

faitout recouvert

5. Pour la crêpe du rôti (on roule le R sans en avoir l'air). J'utilise la recette du Chapati qui y ressemble vraiment. Les meilleurs rôtis que j'ai mangé étaient ceux d'Enid, malheureusement, elle nous a quitté avant que je n'apprenne sa recette.

Voici une vidéo expliquant comment réaliser les chapatis :
Chapati, pain indien

Avec les quantités d'ingrédient de la vidéo on obtient de quoi faire 2 grandes crêpes, donc pour il faudra doubler voire tripler les quantités pour en avoir suffisamment pour notre recette à nous.

6. Servir dans une assiette creuse le chapatis recouvert du colombo. Le chapatis servira de pain et de couvert à la fois.

roti

 

La dernière fois que j'en avais mangé, c'était à Amsterdam, dans le quartien de De Pijp, où il y a une importante communauté surinamienne. Bon appétit.

PS: les puristes diront que le roti est en fait uniquement la crêpe. Et c'est vrai ils ont raison. Cependant chez moi, en Guyane, nous ne la connaissons que servie avec son colombo de poulet. Ainsi, là bas quand on dit : "j'ai mangé un bon roti", roti désigne la crêpe et le colombo, tel le plat que je vous propose ici.